profil

Simon Kern
Graphiste // Web // Vidéo // Photo // Motion à Nantes.
J’aime être sur le terrain avant tout pour capter et sublimer chaque moments. Voici mes Aventures mixant la création digitale et la mécanique !

 

www.simon-k.com

Vidéo – Verse in New York

Hiver 2013 : je me rends en solo à New York pour étoffer mon portfolio en ramenant des images et plus précisément des vidéos. Un trip bien sympa alliant l’utile à l’agréable !

Voir la vidéo sur Vimeo : Verse in New York

verse-in-new-york-simon-kern-videographer-play

Niveau matos j’emmène le strict nécessaire :

– les habits de ski
– un trépied
– Le 550D
– 3 Batteries + des cartes SD
– 2 Objectifs : 50mm F/1.8 + 17-50mm F/2.8

Arrivé sur Place : la lumière est belle avec un temps très froid et très sec ! J’aurais quasiment la même météo durant tout le séjour, sauf le dernier où la neige/pluie arrivait.

Sans rentrer dans les détails, j’ai traversé New York de Harlem à Brooklyn et bien entendu je n’ai pas tout vu. Les Métros n’étant pas si fréquent que ça, la marche reste le meilleur moyen pour découvrir cette ville. Après une longue journée et après avoir épuisé son capital chaleur pour la 10ème fois, les “Yellow Cab” sont salvateurs ! Surtout qu’ils sont – plutôt – abordables.

De l’Aéroport, je prends direct le train et j’arrive directement à la “Pennsylvania Station”. Je pousse les portes et j’arrive sur le parvis du Madison Square Garden avec des sirènes d’ambulances et de voitures de police, énormément de personnes, des hélicoptères, des coups de klaxon… Une véritable fourmillère ! Pendant quelques instants je me croyais dans une scène d’un long métrage.

On voit tellement d’images de New York dans le cinéma, qu’on a l’impression que c’est un décor mais quand on y met les pieds : c’est indescriptible. A la fois on ne semble pas dépayser en reconnaîssant les bâtiments, les rues… Mais on se dit que ça serait quand même énorme de croiser Batman ou Spiderman dans un genre de Starbucks au fond d’une ruelle. Bref un mix entre la réalité et la fiction… Je pense que seul New York peut nous donner cette sensation.

La première journée, je ne pouvais m’empêcher de shooter tout ce que je voyais : un vrai touriste ! De retour à l’hôtel – avec salle de bain commune pour chaque étage – je décide de me concentrer un peu plus… Je monte la fenêtre de ma chambre et je m’installe sur l’escalier d’incendie (plus typique à New York tu meurs). Je fais alors un premier timelapse nocturne en parralèle d’un bon Apéro (“jetlag baby !”). Vu le résultat plutôt convainquant, j’avais trouvé le premier plan du “Court Métrage” et sa ligne directrice : filmer un New York plus authentique que ce que l’on voit d’habitude.

Concernant les TimeLapses : ils sont tous fait manuellement. J’avais ma montre et j’appuyais sur le bouton de la télécommande infrarouge (en appuyant directement sur le boîtier, il y a un flou de bougé). J’avoue qu’il faut être patient… surtout quand ça caille !

Les TimeLapses Ok, Un New York du quotidien Ok… Il me manquait encore un petit élément qui sort du lot : ça sera l’hélicoptère. J’en trouve un puis je fais la demande pour me placer à côté du pilote (vu qu’il ne voulait pas que j’ouvre la porte ^^). Cela vaut vraiment le détour même si ce n’est pas donné. En été ça doit être encore plus beau !

De retour en France, le temps a filé et j’ai laissé pendant prêt de 3ans ces images sur mon disque dur. C’était d’ailleurs intéressant de voir l’évolution de mes prises de vue comparé à d’autres projets plus récets (stabilité, netteté etc…). Lors du montage, j’ai décidé de mixer la voix Off de Robin Williams et la musique “Monsters and Men” de Dirty Paws, une occasion de mieux connaître Adobe Audition. Le titre “Verse in New York” correspond bien à ma petite parenthèse New Yorkaise.

A bientôt pour d’autres aventures !

 

4 juin 2016
Modifié le : 11 septembre 2017

Simon Kern : Web | Graphic | Motion Designer & WordPress à Nantes