profil

Simon Kern
Graphiste // Web // Vidéo // Photo // Motion à Nantes.
J’aime être sur le terrain avant tout pour capter et sublimer chaque moments. Voici mes Aventures mixant la création digitale et la mécanique !

 

www.simon-k.com

Immatriculer une voiture Allemande en France

barchetta4Après avoir rapatrier votre heureuse élue d’Allemagne en France, il est temps de se confronter à notre bonne vieille administration française. C’est parti !

Avant toutes démarches, il faut avoir le Certificat de Conformité du Constructeur. Chez fiat, c’est 150€ et ça peut mettre 3 semaines par courrier ! Cela évite tout simplement de passer par le service des mines en France.

 

 

En résumé, de retour en France :

  1. Les Impôts (Quitus Fiscal)
  2. Plaques WW (temporaires)
  3. Contrôle Technique
  4. Préfecture

Voici les étapes pour immatriculer une voiture en France:

Étape 1 :  Au centre des impôts

  • Faire un quitus fiscal (gratuit pour occasion +6mois + 6000km)
  • Avec les justificatifs d’achat du véhicule (facture, certificat d’immatriculation à l’étranger, certificat de conformité du constructeur), ainsi qu’une pièce d’identité et un justificatif de domicile.

 

Étape 2 : Préfecture (faire une Immatriculation provisoire WW)

  • Quitus fiscal
  • Demande de certificat d’immatriculation
  • Justificatif d’identité / domicile
  • Papiers du véhicule immatriculé à l’étrange (carte grise allemande barrée et signée par vendeur)
  • Une des pages du Certificat de cession
  • Facture à votre nom si le vendeur est un professionnel

Cela permettra de rouler jusqu’au contrôle technique puis jusqu’à l’immatriculation définitive. Environ 40€.

 

Étape 3 : Faire faire des plaques officiels Françaises (35€)

 

Étape 4 : Passer le Contrôle technique

  • Certificat européen plus
  • La carte grise Allemande
  • La carte grise temporaire des plaques WW ne sert pas

Il est possible de passer le Contrôle Technique avec les plaques temporaires Allemandes si elles étaient encore valable… Attention : normalement si les plaques sont vissées (et non rivetées), c’est contre visite obligatoire. En expliquant la situation, ça devrait passer.

 

Étape 5 : Préfecture (immatriculation définitive)

  • Contrôle technique
  • Quitus fiscal
  • Certificat de Conformité Européen (Garder cette fois ci à la préfecture)
  • Demande de certificat d’immatriculation
  • Justificatif d’identité / domicile
  • Papiers du véhicule immatriculé à l’étrange (carte grise allemande barrée et signée par vendeur)
  • Une des pages du Certificat de cession
  • Facture à votre nom si le vendeur est un professionnel

 

Étape 6 : Refaire à nouveau ses plaques d’immatriculation définitives…

En conclusion, rapatrier une Barchetta allemande m’a coûté 500€. Transport Inclus. J’aurais pu mieux optimiser la chose si j’avais pu passer le contrôle technique directement avec les plaques allemandes et le certificat européen. Ce qui aurait éviter la création des plaques WW et l’achat des plaques soit 75€ et du temps.

Liens pratiques:

 

 

 

9 septembre 2013
Modifié le : 9 janvier 2017

Simon Kern : Web | Graphic | Motion Designer & WordPress à Nantes