profil

Simon Kern
Graphiste // Web // Vidéo // Photo // Motion à Nantes.
J’aime être sur le terrain avant tout pour capter et sublimer chaque moments. Voici mes Aventures mixant la création digitale et la mécanique !

 

www.simon-k.com

Acheter une voiture Allemande d’occasion

barchetta3Une voiture vous interresse en Allemagne ? Mais vous ne savez pas comment faire ? Voici, à titre indicatif, un mode d’emploi !

Ramener et immatriculer une voiture Allemande en France n’est pas compliqué en soit. Il faut être organisé, ne louper aucune étape, ça peut être long et surtout ça engendre un sur-coût à ne pas omettre. Sur le net, on trouve toutes genres d’expériences plus ou moins légales. Je me suis donc casser la tête à distinguer le vrai du faux.

 

En résumé pour chercher la voiture en Allemagne :

  1. Plaques temporaires (assurance internationale incluse)
  2. Demander les bons documents au vendeur
  3. Revenir en France

 

Étape 1 : Acheter des plaques temporaires Allemandes

  • Sur le web : Plaques-transitoires.com
  • Une assurance internationale est intégrée
  • Environ 150€
  • Elles sont valables 4jours mais il faut faire attention à la durée car il faut 2 jours d’expédition, donc 2 jours perdu.
  • Cela évite de faire la queue à la préfecture Allemande du coin

 

Étape 2 : Documents, chez le vendeur

  • Le certificat de cession
    (Signature et cachet du vendeur auX bonS endroitS. On peut remplir le reste chez nous)
  • Certificat d’immatriculation (carte grise/verte allemande)
    Fahrzeugbrief (le volet II) ou Zulassungsbescheinigung Teil II
  • Certificat de non gage : Rayé – Signé par vendeur  
    Fahrzeugschein (le volet I) ou Zulassungsbescheinigung Teil I
  • L’attestation de radiation définitive du véhicule
    Abmeldebescheinigung – N’existe plus depuis fin 2005 c’est le FAHRZEUGSCHEIN qui est tamponnée de la date de radiation avec la mention “UNGÜLTIG”. Ma carte grise allemande ne possédait pas cette mention. Peut être que la voiture était déjà désimmatriculée et que je l’achetais à un professionnel… Si cela est bloquant en France (lors de la demande du quitus fiscal) un consulat Allemand pourra s’en occuper.
  • Si c’est un revendeur : la facture d’achat
    Du coup, la carte grise Allemande (Fahrzeugschein) n’est pas forcément barrée…

 

Étape 3 :  Mettre les plaques jaunes sur voiture

  • Visser les plaques (En Allemagne c’est autorisée, pas en France… Mais bon).
  • Terminer de Remplir la feuille rouge et verte livrée avec les plaques (numéro de chassis.. voiture..)

Vérifier que la voiture a bien le TüV (contrôle technique Allemand). Aucun intérêt pour l’administration française, mais c’est toujours mieux en cas de contrôle de la Polizei et surtout ça prouve que la caisse est dans un bon état.

Et maintenant ?

De retour en France, voici la suite ! Immatriculer une voiture Allemande en France

 

Liens pratiques:

 

9 septembre 2013
Modifié le : 16 juillet 2018

Simon Kern : Web | Graphic | Motion Designer & WordPress à Nantes