profil

Simon Kern
Graphiste // Web // Vidéo // Photo // Motion à Nantes.
J’aime être sur le terrain avant tout pour capter et sublimer chaque moments. Voici mes Aventures mixant la création digitale et la mécanique !

 

www.simon-k.com

Premières photos/vidéos aériennes (2006)

Aujourd’hui le monde du Drone et des vidéos aériennes a explosé ! C’est un régal pour les yeux et un outil formidable pour le monde de l’image. Aujourd’hui c’est un article qui mix la nostalgie et l’impatience 🙂

Back to 2006 !

 

La prochaine étape pour SKMG Studio est l’acquisition d’un drone afin de compléter nos outils. Mais avant cela, il me faudra passer le permis ULM pour respecter la loi. Je suis alors tombé sur de vieux dossiers datant de 2006. Vous allez comprendre pourquoi, la vidéo aérienne et moi, c’est une vieille histoire d’amour !

Mes compères et moi, étions dingues d’Aéromodélisme. Au début nous avions commencé l’aventure avec des motoplaneurs. Les moteurs (permax 400) et les batteries (Nimh) étaient aussi efficaces qu’une pelle au fond d’un lac. Le moteur chauffait comme c’est pas permis et la batterie pesait une tonne pour 5 minutes et 6 h de charge. Je vous passe les heures passées de réparations à la colle chaude, de fer à souder pour les prises PK or, à paramétrer les contrôleurs, les récepteurs, les tests d’hélices (pas/taille/traction/vitesse), choisir les diamants pour voler ensemble, le nombre d’allers-retours au JouéClub qui se trouvait à 30 minutes de là, les forums où l’on achetait du matos d’occaz etc… Bref on était à fond 🙂

Puis un jour, j’ai emprunté le “Nikon coolpix 4100” du Paternel (qui valait, mine de rien, son petit pesant de cacahuète à l’époque). Puis, avec un scotch, un servo a été placé sur le bouton de Mise au point / déclenchement lui même relié au récepteur de l’avion. Ma télécommande “Multiplex Cockpit MM” (souvenir!) disposant de 7 voies, je pouvais le contrôler depuis le sol. Le pied ! J’ai placé “le dispositif de photo Numérique” le mieux que je pouvais dans le cockpit de l’Easy Star.

Premier essai : le décollage est correct, mais même en l’air il était à l’agonie, aucune marge de sécurité. Bref, c’était concluant mais pas top. Il faut plus de puissance ! Après quelques week ends, je modifie mon Easy Star en Bi-Moteur avec 2 moteur Permax 400. Improvisation totale, mais j’en suis super content ! Je le surnomme “Twin Easy”.

Deuxième essai : c’est nickel ! La puissance est là, ça monte bien même avec l’appareil photo. Bon.. L’ensemble Moteurs – Batterie chauffe énormément. Je mets les gaz à 2/3 pour monter puis je coupe. Tout se fait au feeling et on arrose de photos en croisant les doigts. Ce n’est qu’arrivé au sol qu’on regarde ce qu’on a fait. Quelle époque ! Avec les drones tout est automatique et sécurisé : c’est bien plus safe et tant mieux !

 

L’avion a fait plusieurs sorties, mais en plein vol les moteurs ont cramés (le survoltage ça fait mal…). Par chance, pas de bobo à l’attéro.

Après cette épisode mémorable à la “Joe Bar Team” (il y en a eu bien d’autres), nous avons heureusement connu la révolution : les moteurs brushless (bien plus efficaces) et les batteries Lipo (plus légères et plus puissantes).

A Partir de là tout à changer, le rapport poids/puissance était génial et tout devenait possible. Finalement, 10ans plus tard, ces mêmes technologies sont toujours utilisées et je pense que ce background de terrain pourra servir pour optimiser/réparer les futurs drones !

Les Photos (2006)

Voici les photos qui datent de l’époque ! (N’hésitez pas à cliquer pour agrandir)

Les Vidéos (2006)

On est bien loin des GoPro… mais bon ! Désolé pour le poids mais ces fichiers datent de 2006…

 

 

 

11 novembre 2016
Modifié le : 8 février 2017

Simon Kern : Web | Graphic | Motion Designer & WordPress à Nantes